contact@villesaucarre.org+33(0)240 580 203
Nouvelle gouvernance et nouveau projet associatif pour un ancrage régional renforcé de Villes au Carré

Nouvelle gouvernance et nouveau projet associatif pour un ancrage régional renforcé de Villes au Carré

10 ans après sa création pour les régions Centre et Poitou-Charentes, Villes au Carré intervient désormais pleinement en région Centre-Val de Loire. Un changement acté notamment par la révision des statuts associatifs et le renouvellement du conseil d’administration lors de la dernière AG. L’occasion également de sensibiliser les participants à un sujet sur lequel Villes au Carré intervient depuis 2 ans : les usages numériques comme facteur de développement.

10 ans après sa création pour les deux régions Centre et Poitou-Charentes, Villes au Carré intervient désormais pleinement en région Centre-Val de Loire, après transmission de son activité picto-charentaise à son homologue de la Nouvelle Aquitaine (PQA). 
Ce changement de territoire a nécessité la révision des statuts de l’association lors d’une assemblée générale extraordinaire, avec la création d’un comité des financeurs à la demande de l’État et le renouvellement du conseil d’administration.

PDF - 136.6 ko
  Télécharger les statuts 2017 (PDF)

Villes au Carré accueille ainsi dans sa gouvernance Marie-Hélène Bodin, adjointe déléguée aux affaires scolaires, à l’enfance et la petite enfance et à la politique de la ville à la mairie de Vierzon, Bernadette Goin, vice-présidente chargée de la rénovation urbaine, du logement, de l’équilibre social de l’habitat et de la politique de la ville à la CA Bourges Plus et Alain Malet, conseiller communautaire délégué à la politique de la ville à la CA Chartres Métropole (agglomération nouvellement adhérente) qui rejoignent Gérard Hamel, président du CA du Pays de Dreux et Claude Garcera, adjoint au maire délégué à l’aménagement du territoire, à l’urbanisme et au transport à la Mairie de Montlouis, ainsi que Jean-Patrick Gille et Charles Fournier désignés par le Conseil régional.

La CA accueille aussi Marie-Claire Vorimore, directrice de la politique de la ville et de l’éducation à la mairie de Lucé et Sébastien Bauger, chargé de mission rénovation urbaine et concertation à la mairie de Vierzon dans le collège des professionnels.

PDF - 25.9 ko
  Télécharger le CA 2017 (PDF)

Au menu de l’assemblée générale ordinaire : le rapport d’activité 2016 qui témoigne de la forte implication de toute l’équipe pour assurer la transition régionale dans de bonnes conditions et retrouver davantage de proximité avec les acteurs en région Centre-Val de Loire.

« J’adresse mes félicitations à toute l’équipe pour sa forte implication en 2016 dont rend très bien compte le rapport d’activités. J’apprécie la lisibilité de ce document et son interactivité avec les ressources produites ou sélectionnées par le centre de ressources tout au long de l’année. »
Abdellilah Hamdouch, directeur du Département Aménagement et Environnement à l’Université de Tours et vice-président de Villes au Carré

PDF - 1.5 Mo
  Télécharger le rapport d’activité 2016 (PDF)

La nouvelle trajectoire de Villes au Carré, préparée dès 2016, permet cette année d’investir davantage le champ de la participation citoyenne en élargissant son action aux habitants et associations des quartiers engagés dans les conseils citoyens et en participant à la démarche régionale “Faisons vivre une une démocratie permanente”. C’est aussi la possibilité d’approfondir certains axes thématiques de la politique de la ville (habitat, développement économique, égalité femmes-hommes, usages numériques solidaires), de relancer ses trois réseaux régionaux (politique de la ville, villes petites et moyennes, Ville et habitat) et de refaire son site web.

PDF - 959.5 ko
  Télécharger le projet et calendrier 2017 (PDF)

Le numérique, facteur de développement, d’inclusion et de participation

Avant ces deux AG, une table ronde sur le numérique, facteur de développement, d’inclusion et de participation, a permis d’annoncer la grande journée régionale du 20 octobre à Blois.
C’était l’occasion d’entendre Jacques Houdremont, fondateur du Fil des idéesrappeler l’enjeu principal de la politique de la ville sur ce sujet : accompagner les publics fragiles pour développer les usages. Créer des coopérations et des synergies, organiser le croisement des acteurs du numérique avec ceux du développement local, organiser la mise à disposition des ressources et la formation sont autant de conditions à réaliser pour la réussite des projets mis en oeuvre dans les territoires.
Rémi Toisier, chef de projet Économie numérique & Développement des usages et responsable du programme Transition numérique au GIP RECIA a fait état du dynamisme de l’économie numérique et de ses acteurs en région, à travers les différents tiers-lieux (notamment La Grange numérique et MAME situés tous les deux dans des quartiers prioritaires de Tours métropole) et les 132 espaces publics numériques (EPN) amenés à évoluer et dont le réseau régional, animé par le GIP RECIA, va être relancé cette année.

Villes au Carré contribue à la valorisation de ces dynamiques régionales en organisant le 20 octobre à Blois la 2e édition des rencontres “Les usages numériques, un atout d’égalité pour les quartiers”.

JPEG - 8 ko
  Pour en savoir plus : numerique.villesaucarre.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published.